Magie > Actualités > Reportages > Défintion exacte et petit historique sur la magie

Défintion exacte et petit historique sur la magie


Magie (prestidigitation) : art de l'illusionniste qui divertit avec des tours allant en apparence à l'encontre des lois naturelles.

L'illusionniste ou prestidigitateur a recours à des méthodes mécaniques et des techniques de manipulation. Son succès repose sur des principes psychologiques tels que la suggestion, l'imitation, la dissimulation et la mise en avant d'indices trompeurs. Les spectateurs ne voient pas tout ce qui se passe et croient voir ce qui ne se produit pas. Cette perception erronée aboutit à de fausses suppositions, à une logique fallacieuse et finalement à la conclusion que le prestidigitateur a réussi l'impossible.

Les tours de passe-passe (c'est-à-dire les tours d'illusion qui dépendent de la dextérité du magicien) consistent à réaliser certaines manoeuvres qui ne sont pas perçues par le spectateur, car elles sont dissimulées, ou qui sont mal interprétées, parce qu'elles imitent des gestes anodins et naturels. Dans les tours de magie plus difficiles, le magicien réalise des tours de passe-passe sans utiliser d'accessoires spéciaux. Les méthodes mécaniques requièrent l'utilisation de matériel camouflé que le public peut voir sans comprendre à quoi il sert. Dans les tours, réalisés sur scène, qui nécessitent des accessoires, des objets apparaissent, disparaissent, se transforment, flottent dans les airs, sortent indemnes d'une mutilation ou traversent des solides.
Le mentalisme est une branche de la magie dans laquelle le magicien simule la télépathie, la clairvoyance et la connaissance anticipée.

Historique :
Les écrits les plus anciens indiquent qu'il y a toujours eu une distinction entre les magiciens qui ont pour but de divertir et les sorciers tribaux, docteurs et guérisseurs qui prétendent que leurs incantations et leurs sortilèges peuvent contrôler la nature et la destinée humaine. Les premiers magiciens mentionnés dans les écrits historiques étaient ceux de l'Égypte ancienne. Dedi, magicien égyptien (environ 2700 av. J.-C.) donna un spectacle au cours duquel il décapita deux oiseaux et un bœ::::::::uf puis leur rendit leur tête. D'autres magiciens égyptiens étaient célèbres pour leurs tours faisant intervenir des gobelets et des billes. Dans ces tours, de petites billes semblent d'abord passer de manière invisible d'un gobelet ou d'un bol renversé à un autre. Elles sont ensuite changées en sphères plus importantes ou en objets tout à fait inattendus comme des oranges ou des poussins vivants.
Les tours de passe-passe réalisés avec des pièces, des dés, puis, par la suite avec des cartes à jouer, ont apporté une certaine variété aux spectacles des magiciens du Moyen Âge. Le tour de la corde coupée intacte et celui du poignard enfoncé dans le bras d'une personne étaient exécutés dans les tavernes et sur les places des marchés.

Magiciens célèbres :
Le premier nom de prestidigitateur connu est celui de Maître Gonin, extrêmement populaire sous François Ier. Au XVIIIe siècle, c'est le magicien italien Giuseppe Pinetti qui fut sans doute le plus imité de son époque. Son répertoire faisait intervenir des automates et sa prétendue seconde vue.
John Henry Anderson, magicien britannique du XIXe siècle, appelé le Magicien du Nord, était un maître de la publicité. Des parades de rue élaborées, des affiches flamboyantes et des publicités inscrites au pochoir sur les trottoirs faisaient partie de ses campagnes promotionnelles. Ses tours étaient souvent liés aux nouvelles préoccupations du moment et il accusa souvent de fraude des personnes déclarant être dotées de pouvoirs surnaturels.
À la même époque, le magicien français Jean Robert-Houdin (1805-1871) révolutionna l'art de la magie avec ses mécanismes de scène ingénieux. Ses ouvrages furent les premiers à traiter de la magie d'un point de vue scientifique et il fut le premier à avoir recours à utiliser l'électricité sur scène.
Au XIXe siècle, le Français Joseph Buatier, appelé Buatier De Kolta, mit également au point des techniques originales. Un canari vivant et une cage de métal disparaissaient au bout de ses doigts. Il mit au point le tour du dé grossissant, dans lequel un cube de 20 cm devient vingt fois plus gros et révèle, lorsqu'on le soulève, une femme assise.
L'image que le public se fait traditionnellement du magicien, homme mince avec une moustache, une barbiche et un air satanique, a probablement été suscitée par la famille Hermann dont chaque membre correspondait à cette description. Le Viennois, Carl Hermann, son jeune frère, le magicien américain Alexander Herriman, appelé Herriman le Grand et son neveu Léon Hermann ont acquis une renommée internationale au cours de nombreuses tournées en Europe et en Amérique.
John Maskelyne et son partenaire David Devant sont considérés comme les plus grands magiciens britanniques du début du siècle. Ils ont présenté un grand nombre de spectacles sous forme de satires ou de pièces courtes. Leur théâtre de Londres était connu dans le monde entier. Le magicien américain Howard Thurston, se produisit dans tous les États-Unis pendant vingt-huit ans. Son spectacle était ponctué de moments spectaculaires comme la disparition d'une automobile, le tour de la corde indienne et la lévitation. Harry August Jansen, dont le nom de scène était Dante, et Harry Blackstone ont perpétué la tradition.
Harry Houdini, autre grand magicien américain d'origine hongroise, devint célèbre dans le monde entier en réussissant à se libérer de menottes ou de camisoles de force, et à sortir d'une cellule de prison. Houdini sautait ainsi d'un pont entravé par des chaînes et se libérait sous l'eau. Les années qui précédèrent la mort d'Houdini en 1926 furent marquées par une campagne acharnée contre les faux médiums. Sa connaissance approfondie des techniques de prestidigitation lui permit de dévoiler leurs méthodes.

L'exploit consistant à faire croire que le magicien scie une femme en deux est une des attractions les plus populaires de l'histoire de la magie. Ce tour fut réalisé pour la première fois à Londres en 1921 par le magicien britannique P.T. Selbit qui scia en deux une boîte contenant son assistante. Elle en sortit indemne. Plusieurs mois plus tard, Horace Goldin présenta une variante plus étonnante de ce tour à New York. La tête, les mains et les pieds de son assistant restèrent visibles pendant toute la durée du tour. Avec une scie électrique, Goldin scia et ré assembla le corps sous les yeux du public.
Dans les années 1950, les magiciens purent atteindre un public plus important grâce à la télévision. On peut citer, parmi ceux qui se servirent de ce nouveau moyen, l'illusionniste indien P.C. Sorcar, le prestidigitateur britannique Richard Pitchford, le magicien britannique David Nixon, qui anima pendant longtemps une série télévisée et les magiciens américains Milbourne Christopher, dont les spectacles télévisés comportaient la disparition d'un éléphant et la lévitation d'un assistant.
Au cours des années 1970, on observa un regain d'intérêt pour la magie. Le magicien allemand Siegfried Fischbecker et son assistant américain Roy Horn, spécialisés dans la disparition de tigres et d'autres gros animaux, participèrent à des productions très appréciées à Las Vegas. En France, Gérard Majax présenta une émission télévisée au cours de laquelle il montrait des tours simples. Doug Henning, magicien canadien et l'Américain David Copperfield ont acquis une habileté théâtrale considérable. En Chine, l'art de la magie, pratiqué depuis des siècles, a atteint un niveau de développement très élevé.

Source : Microsoft Encarta 98.

Magies.com le 15/05/2001

Retour

Coups de cœur

Annonces

Annonces

1. avantages

Le plus grand point de vente de magie au monde avec 23 074 produits chez 11 des meilleures boutiques de magie.
La qualité, les meilleurs prix et les services des marchands les plus renommés.

2. paiement

Vous pouvez régler vos achats sur notre site via Visa, Eurocard/Mastercard, Carte Bancaire, Chèque et Contre Remboursement (uniquement chez certains marchands).

3. livraisons

Chaque vendeur expédie ses commandes dans la quasi-totalité du monde en mode normal ou rapide. Pour diminuer vos frais de port, nous vous recommandons donc de regrouper vos achats !